Zones piétonnes/de rencontre/30 km/h

1. Introduction

Dans certains quartiers, on rencontre davantage d'usagers fragiles comme les piétons (y compris des enfants, personnes âgées ou handicapées) ou encore des cyclistes. C'est le cas par exemple dans les zones commerçantes, à proximité des écoles ou des équipements sportifs, aires de jeux, ou dans les zones résidentielles.

Pour limiter les écarts de vitesse, faciliter la cohabitation entre les usagers et réduire les risques d'accidents graves, il existe 3 types d'aménagements : les zones piétonnes, les zones de rencontre et les zones "30".

2. Quartier entier

Attention : une zone, ce n'est pas 1 seule rue mais tout un quartier. Je sais que je sors d'une zone lorsque je rencontre le panneau barré correspondant.

3. Les zones piétonnes

Une aire/zone piétonne, c'est une rue ou une zone réservée à la circulation des piétons exclusivement. Aucun véhicule motorisé ne peut y entrer, sauf autorisation spéciale (secours, voirie...), et à condition d'y circuler "au pas", à la vitesse d'une personne qui marche, c'est-à-dire à 5 km/h environ.

Parfois, les cyclistes peuvent être autorisés à y circuler, le panneau le précise dans ce cas. Sinon, ils devront pousser leur vélo à la main.

4. Intervalle de temps

Un panonceau peut préciser un intervalle de temps où la rue est strictement piétonne. En dehors de cette période, la rue est alors ouverte à tous les usagers.

5. Les zones de rencontre

Une zone de rencontre est un quartier limité à 20 km/h, signalé par un panneau spécifique. Sur celui-ci, figure justement le panneau "20 km/h".

C'est une zone où tous les usagers sont autorisés à circuler, mais les piétons sont libres de traverser où ils veulent. Il n'y a d'ailleurs généralement pas de passages pour piétons dans ces zones. C'est aux autres usagers de les laisser passer.

6. Les zones 30

Une ZONE 30, c'est un quartier où la vitesse est limitée à 30 km/h pour tous les usagers (sauf véhicules prioritaires).

Dans une ZONE 30, il est fréquent de rencontrer des ralentisseurs. Ce n'est pas parce qu'il y a des ralentisseurs qu'il faut ralentir, mais parce que l'endroit est dangereux ! Les ralentisseurs ne sont là que pour obliger les conducteurs récalcitrants à modérer leur vitesse.

7. Les rues à sens unique

Dans les ZONES 30 et les ZONES DE RENCONTRE, je peux rencontrer des cyclistes qui circulent à contresens alors que la rue est à sens unique pour tous les autres véhicules. Ils y sont autorisés.

Parfois, un panneau me le rappelle, mais ce n'est pas systématique.