Panneau Stop : réglementation du code de la route

Dans le code de la route, le Stop est un pilier de sécurité, imposant une pause aux intersections. Mais que signifie-t-il vraiment et que dit la loi en cas de non-respect de cette signalisation ? Dans cet article, En Voiture Simone marque l’arrêt sur le panneau Stop.

photo-fc-panneaux-de-signalisation (1).jpg

Comment reconnaître un panneau Stop sur la route ?

Commençons par identifier le Stop, le panneau de priorité et d’arrêt le plus emblématique sur nos routes.

Panneau rouge octogonal

D’une couleur éclatante et affichant fièrement le mot "STOP", le panneau d’arrêt obligatoire se repère facilement dans le paysage routier avant une intersection. Vêtu de rouge avec ses lettres blanches, on l’aperçoit de loin au premier coup d’œil, même sous une pluie battante, en pleine tempête de neige ou sous un voile de sable. Ce qui rend ce panneau si unique ? Sa forme octogonale vue nulle part ailleurs parmi les panneaux routiers.

Déjà 2 millions d'élèves accompagnés

Rejoignez la communauté !

Déjà 1 million d'élèves accompagés Rejoignez la communauté !.png

Marquage au sol

Véritable complice du panneau de Stop, la ligne d’arrêt vient compléter sa mission avec sérieux et détermination. Tracée au sol, elle se déploie en blanc ou en jaune sur toute la largeur de la voie. Blanc si le marquage au sol est permanent, jaune pour un marquage temporaire. Cette ligne indique précisément le point où chaque conducteur doit arrêter son véhicule, que la route soit à sens unique ou non.

Comment doit agir un automobiliste devant un panneau Stop ?

Une fois le panneau stop identifié, comment réagir en tant qu’automobiliste pour assurer sa sécurité et celle des autres usagers de la route ?

1492qA.jpg
Avec nous, le code c'est gratuit

Mais pas au rabais

Avec nous, le code c'est gratuit Mais pas au rabais.png

Marquer obligatoirement l’arrêt

Face au panneau Stop, l’arrêt est obligatoire. Ce panneau de signalisation vous ordonne d’arrêter votre véhicule, peu importe qu’il s’agisse d’une voiture, d’un scooter ou d’un vélo.

Lorsque vous êtes confronté à ce panneau sur la route, vous devez vous arrêter au niveau de la ligne d’arrêt et assurer des contrôles visuels minutieux à gauche, à droite et à nouveau à gauche avant de relancer votre véhicule.

Les panneaux Stop ont une fonction essentielle dans le trafic routier : ils structurent et régulent le mouvement à des intersections potentiellement dangereuses. Ils sont donc primordiaux pour assurer la fluidité et la sécurité de tous.

Voici quelques conseils pour marquer correctement votre arrêt au panneau Stop :

  • Assurez-vous que les roues de votre véhicule sont complètement immobiles et que vos feux stop sont allumés ;
  • Prenez le temps de faire un contrôle visuel approfondi de chaque côté avant de redémarrer.

Différence avec un panneau “Cédez le passage”

Vous rencontrez sur votre route un panneau “Cédez le passage” ? C’est un peu comme le cousin du panneau STOP mais en version plus light. Ils gèrent tous les deux la fluidité du trafic aux intersections, mais leurs méthodes sont différentes.

Là où le panneau Stop exige un arrêt complet et inconditionnel, le panneau "Cédez le passage" est un peu plus indulgent. Il vous demande de ralentir, d’observer et de céder la priorité aux véhicules circulant sur les routes croisées si nécessaire. Si la voie est dégagée, vous êtes autorisé à continuer votre route, en restant toutefois prudent.

illus-fc-différence-panneau-stop-et-cédez-le-passage.png

Non-respect d’un panneau Stop : quelles sont les sanctions ?

La négligence d’un arrêt au Stop n’est pas à prendre à la légère et les sanctions au panneau Stop peuvent être sévères. Ne pas marquer l’arrêt est classé comme une infraction de catégorie 4, au même niveau que le refus de priorité, le dépassement dangereux, ou la conduite en état d’ivresse.

La contravention de 4e classe entraîne une amende forfaitaire de 135 €, qui peut être réduite à 90 € si le paiement est rapide, ou augmenter jusqu’à 750 €. Ce n’est pas tout : vous perdez également 4 points sur votre permis de conduire, et vous risquez une suspension du permis pour une durée pouvant aller jusqu’à 3 ans.

De toute évidence, seules les forces de l’ordre sont en mesure de juger de la validité de votre arrêt au panneau Stop.

Bien que certaines personnes puissent négliger le respect des règles de priorité aux panneaux Stop, les conséquences peuvent être catastrophiques. Les infractions à ces panneaux sont responsables de près de 14 % des décès sur les routes. Donc, même si cela peut sembler insignifiant dans l’instant, le respect de ces règles peut littéralement sauver des vies.

Bon à savoir

Ralentir considérablement sans s’arrêter totalement, même pour quelques secondes, constitue une infraction connue sous le nom de "stop glissé". Cette faute vous expose aux mêmes sanctions que le non-respect d’un arrêt au panneau Stop.