Tout savoir sur l’alerte de franchissement involontaire de file (AFIL)

Avez-vous déjà rêvé d’un copilote invisible, gardant un œil vigilant sur votre trajectoire, prêt à vous avertir si vous franchissez les limites ? Non, ce n’est pas de la science-fiction, mais l’alerte de franchissement involontaire de file ou système AFIL pour les intimes. Fonctionnement, obligation, installation, on vous dit tout sur cette aide à la conduite. Avec En Voiture Simone et l’avertisseur de changement de file, vous êtes sur la bonne voie !

00756qA.jpg

Qu’est-ce que le système AFIL ?

L’AFIL, ou alerte de franchissement involontaire de ligne, est l’une des aides à la conduite les plus astucieuses. Développée initialement par Mercedes-Benz à la fin des années 1990 pour ses camions, cette assistance conducteur a pour mission essentielle de signaler à ce dernier un déplacement de file sans clignotant.

L’AFIL joue donc le rôle d’un véritable copilote, veillant à chaque instant sur la trajectoire de votre véhicule et vous aidant à rester en toute sécurité sur votre voie. Un dispositif de sécurité utile pour les conducteurs distraits mais qui ne remplace en rien votre vigilance. Même si l’AFIL est une innovation incroyable, n’oubliez jamais que le conducteur doit rester maître de son véhicule.

Bon à savoir

En plus de l’AFIL, certains véhicules possèdent une aide au maintien de voie qui, en cas de franchissement involontaire, ajuste la direction ou les freins pour rectifier la trajectoire sans intervention du conducteur.

Comment fonctionne l’avertisseur de changement de file ?

Le système ingénieux de l’AFIL utilise principalement deux technologies pour surveiller la route : l’infrarouge et la caméra.

Technologie infrarouge

Grâce à une armée de diodes infrarouges et de capteurs placés judicieusement sur le bouclier avant de votre véhicule, le système AFIL surveille constamment la route pour vous. En scrutant les différences de réflexion sur la voie, il détecte le moindre franchissement de ligne blanche que vous n’auriez pas signalé avec votre clignotant. C’est comme si votre voiture avait développé un sixième sens pour la sécurité ! Vous conduisez, et votre véhicule veille pour vous, toujours prêt à vous aider à rester sagement dans votre voie.

Technologie de caméra

Certains systèmes d’alerte de franchissement de ligne s’appuient sur des caméras pointées vers la route, offrant une détection visuelle des mouvements du véhicule. Dès que la trajectoire dévie de la normale, commençant à franchir une ligne blanche, le système AFIL intervient.

Révisez le code gratuitement !

Vous aimez quand c'est gratuit ? Nous aussi !

Vous aimez quand c'est gratuit _ Nous aussi Révisez le code gratuitement !.png

De quelles manières l’AFIL alerte le conducteur d’un franchissement ?

Lorsque l’AFIL capte le franchissement non signalé d’une ligne, qu’elle soit continue ou discontinue, il s’active pour vous alerter. Comment ? Un peu comme un réveil pour votre conduite ! Il peut faire retentir des « bips » clairement audibles, pour capter votre attention.

Vous avez du mal avec le son ? Pas de problème ! Certains systèmes font vibrer votre siège conducteur. Et ce n’est pas tout, il y a même des véhicules qui mélangent les deux, pour une double dose de sécurité. De quoi garder une longueur d’avance sur la route et rendre chaque trajet un peu plus zen.

illus-fc-Systeme-AFIL.png

Est-il obligatoire d’avoir un système AFIL dans son véhicule ?

Depuis le 1er novembre 2015, les choses ont changé sur nos routes. L’Union européenne a fait le grand saut et a imposé que tous les camions flambant neufs soient équipés de systèmes d’alerte de franchissement de ligne. Trois ans plus tard, en 2018, l’AFIL est devenu un équipement obligatoire pour tous les poids lourds dont le PTAC dépasse les 3,5 tonnes. Qu’est-ce qui a motivé ce changement ? Une volonté ferme de réduire le nombre d’accidents de poids lourds sur les routes européennes.

Bon à savoir

Dans un avenir proche, on peut s’attendre à ce que la plupart des nouvelles voitures soient équipées de l’AFIL, tout comme l’ABS et l’ESP sont devenus la norme aujourd’hui.

Comment installer l’AFIL sur son véhicule ?

Si votre bolide n’est pas encore équipé du système AFIL, pas de panique ! Vous pouvez le faire installer par un mécanicien, dans un garage ou chez un concessionnaire. Avant de sauter le pas, vérifiez juste que le système est compatible avec l’électronique de votre voiture.

Pour le tarif, préparez-vous à débourser entre 400 et 600 € selon le modèle et la marque de votre voiture. Considérez cela comme un investissement dans votre sécurité, en attendant que l’AFIL de la voiture ne soit plus une option.

L'appli N°1 de code en France

Révisez à votre rythme

L’appli N°1 de code en France, Révisez à votre rythme.png