Compétence 1 du permis : maîtriser le véhicule dans un trafic faible

Maîtriser son véhicule dans un trafic faible ou nul est la toute première compétence du permis de conduire. Elle se divise en neuf sous-compétences et aborde des notions élémentaires de mécanique, de sécurité, de fonctionnement du véhicule (arrêt, démarrage, accélération, freinage, direction, marche arrière et demi-tour) ainsi que d’installation au poste de conduite. Vous vous apprêtez à passer l’épreuve pratique et souhaitez en savoir davantage sur la compétence 1 du permis de conduire ? On vous explique tout ! 🤓

00365qA.jpg

C1 : Le 1er niveau de compétence du REMC

Le REMC est scindé en différents pôles de compétence, eux-mêmes organisés selon diverses « sous-compétences :

  • compétence 1 : maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul ;
  • compétence 2 : appréhender la route et circuler dans des conditions normales ;
  • compétence 3 : circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers ;
  • compétence 4 : pratiquer une conduite autonome, sûre et économique.

Ces différentes compétences permettent d’évaluer la capacité du candidat à maîtriser son véhicule en toutes circonstances et à partager la route avec les autres usagers. Enseignées par nos moniteurs partenaires et suivies grâce au livret d’apprentissage, elles permettent à l’élève d'acquérir une conduite autonome, respectueuse et responsable. Toutes ces notions seront évaluées par l’inspecteur le jour de l’examen du permis de conduire. La réussite de l’épreuve repose ainsi sur leur maîtrise par le candidat ainsi que sa capacité à partager la chaussée avec les autres usagers.

Le premier niveau de compétence est élémentaire. Il concerne essentiellement le maniement du véhicule, que le candidat apprend à maîtriser dès ses premières leçons de conduite. La compétence 1 du permis de conduire encadre votre habilité à automatiser des tâches essentielles.

Le jour de l’examen, l’examinateur évaluera votre connaissance du véhicule, votre installation au poste de conduite, les phases d’arrêt, de démarrage, de freinage et d’accélération, votre usage des vitesses ainsi que votre maîtrise des manœuvres et de la direction dans un trafic faible ou nul.

Zoom sur la compétence 1 du permis de conduire. 🔎

Bon à savoir

La réussite du code de la route repose sur un certain nombre de fautes que le candidat ne doit pas dépasser. Ce barème lui assure ainsi les compétences nécessaires pour circuler avec les autres conducteurs sans créer de risque d’accident. Si malgré ses efforts, un candidat ne parvient pas à réduire ses nombre de fautes, il lui est possible de découvrir nos conseils pour connaître toutes les notions liées aux usagers, au véhicule, à la signalisation ou à la sécurité par exemple. ☺️

Les 9 notions de la compétence 1 du REMC

La compétence 1 du permis de conduire est scindée en neuf sous-compétences, toutes abordées le jour de l’épreuve pratique :

  • compétence 1.a : connaître et contrôler les divers organes et commandes du véhicule ;
  • compétence 1.b : prendre place dans le véhicule et en sortir, s’installer correctement et de manière autonome au poste de conduite ;
  • compétence 1.c : tenir et manœuvrer le volant, maintenir une trajectoire ;
  • compétence 1.d : démarrer et arrêter le véhicule ;
  • compétence 1.e : freiner et accélérer, maîtriser son allure ;
  • compétence 1.f : comprendre et utiliser la boîte de vitesses ;
  • compétence 1.g : diriger le véhicule en ligne droite et en courbe, contrôler la direction ;
  • compétence 1.h : observer autour de soi et avertir les usagers ;
  • compétence 1.i : manœuvrer (demi-tour et marche arrière).

Ces multiples notions requièrent une excellente connaissance du code de la route et un bon sens de l’observation. L’objectif est que ces actions essentielles deviennent, à terme, des réflexes. Le jour de l’examen, vous ne disposerez certainement pas de l’expérience nécessaire pour réaliser toutes ces tâches automatiquement. Pas de panique ! En usant de maîtrise, de rigueur et en prenant toutes les précautions nécessaires, la compétence 1 du permis de conduire ne devrait pas vous poser de problème.

Bon à savoir

Même si le candidat a obtenu son code de la route, il peut poursuivre ses révisions pour l’aider lors de l’apprentissage de la conduite afin d’adopter les bons comportements avec les autres conducteurs et usagers. Il peut également mieux comprendre les démarches administratives grâce à la thématique des notions diverses.

C1a - Connaître les principaux organes et commandes du véhicule, effectuer des vérifications intérieures et extérieures

La notion C1.a est la première sous-compétence de la compétence 1 du permis de conduire. Elle concerne des connaissances essentielles :

  • les organes du véhicule : tableau de bord, transmission, freinage, fusibles, suspensions, moteur, direction, etc. ;
  • les différentes commandes du véhicule : levier de vitesse, volant, frein à main, pédales, etc.

Connaître les différents organes du véhicule permet d’appréhender son fonctionnement et de réussir les phases de vérification. Maîtriser les commandes du véhicule est indispensable à la conduite, il s’agit là du fondement de l’apprentissage pratique du permis de conduire.

La vérification du véhicule est enfin une étape essentielle, nécessaire à la sécurité du conducteur, de ses passagers. Il s’agit notamment de vérifier l’état, le fonctionnement et la propreté des différents systèmes d’éclairage ainsi que des rétroviseurs, des éléments qui conditionnent la visibilité : indispensable à la sécurité routière. Les phases de vérification concernent également l’état, l’usure et la pression des pneumatiques ainsi que les niveaux d’huile, de liquide de refroidissement et de liquide lave-glace.

00491qA.jpg

C1b - prendre place dans le véhicule et en sortir, s’installer correctement et de manière autonome au poste de conduite

S’installer au poste de conduite rassemble de nombreuses connaissances que l’élève doit maîtriser pour obtenir son permis de conduire. Certains gestes essentiels, tels que le réglage du siège ou des rétroviseurs, deviendront bientôt des réflexes. En attendant, l’aspirant conducteur mobilise son sérieux pour effectuer ces diverses tâches dans un ordre précis et n’en oublier aucune :

  • Réglage du siège ;
  • Réglage du dossier (appui-tête) ;
  • Réglage du volant ;
  • Réglage des rétroviseurs ;
  • Ceinture de sécurité.

La position est également un critère de sécurité majeur. Le conducteur doit être à l’aise. Sa posture, sa tenue vestimentaire ainsi que la position de ses mains sur le volant doivent lui permettre d’effectuer tous les mouvements nécessaires dans les meilleures conditions.

gros-retroviseur-au-soleil.jpg

C1c - tenir et manœuvrer le volant, maintenir une trajectoire

Manœuvrer le volant et maintenir une trajectoire est la troisième sous-compétence de la compétence 1 du permis de conduire. Le placement des mains sur le volant est essentiel. Pour garantir un équilibre idéal et déterminer précisément votre trajectoire, vos mains doivent être positionnées à 9h15 ou 10h10, de part et d’autre du volant.

La façon de manœuvrer le volant varie selon la nature de la trajectoire (ligne droite, courbe légère, virage serré, etc.). Certaines situations impliquent de déplacer vos mains sur le volant, notamment pour appliquer la technique dite du « chevauchement » dans un virage.

photo-kp-vlcsnap-2022-06-28-17h01m55s435.png

C1d - démarrer et arrêter le véhicule

Démarrer et arrêter le véhicule est une notion élémentaire de la compétence 1 du permis de conduire. Cet acquis incontournable peut générer du stress chez certains candidats, mais pas de panique ! Il se peut que votre véhicule cale au démarrage, et ça n’est pas une fatalité. Les commandes mécaniques liées au démarrage et à l’arrêt ne sont pas innées et vous seront enseignées dès les premières heures de conduite. Vous apprendrez à maîtriser l’embrayage et le débrayage, le point de patinage, et l’accélérateur, mais également le freinage et l’utilisation du frein à main.

C1e - freiner et accélérer, maîtriser son allure

La cinquième sous-compétence de la compétence 1 du permis de conduire concerne l’accélération, le freinage et la gestion de l’allure. Il s’agit de maîtriser la vitesse de circulation en usant des commandes mécaniques. Être en mesure de contrôler l’allure du véhicule est particulièrement important pour votre sécurité et celle des autres usagers de la route. Il convient de l’adapter aux indices formels (code de la route) et informels (visibilité, présence d’éléments à risque sur la chaussée, comportement des autres automobilistes, etc.).

C1f - comprendre et utiliser la boîte de vitesses

Le maniement de la boite de vitesse requiert une bonne connaissance de la position des vitesses autour du levier de vitesse, mais également des fonctions d’embrayage, de débrayage et d’accélération.

0056cC.jpg
Votre permis boîte automatique dès 599€

Le stress et les vitesses en moins.

permis-boite-vitesse-automatique.png

C1g - diriger le véhicule en ligne droite et en courbe, contrôler la direction

Le contrôle de la direction est enseigné par la compétence 1 du permis de conduire. L’élève doit maîtriser la direction en ligne droite et en courbe et maintenir sa trajectoire en autonomie. Regardez loin devant vous, maintenez les intervalles de sécurité suffisants et veillez à conserver une bonne posture (position sur le siège, position des mains sur le volant).

C1h - observer autour de soi et avertir les usagers

L’observation est un axe essentiel de la sécurité routière. Il convient de prendre en compte deux types d’indices présents dans l’environnement :

  • Les indices formels du code de la route : la signalisation verticale (panneaux) et horizontale (marquages au sol) ;
  • Ainsi que les indices informels : la situation routière, les conditions météorologiques, le comportement des usagers, les éventuels dangers présents sur et autour de la chaussée.

User des clignotants ou de l’avertisseur sonore permet de communiquer de manière sécurisée avec les autres usagers de la route pendant la circulation. Avertir les conducteurs est une notion importante de la compétence 1 du permis de conduire, et implique des règles précises. Cette sous-compétence implique donc une bonne connaissance théorique et une parfaite maîtrise du code de la route.

Votre Permis avec vos droits CPF

Financez jusqu'à 100% de votre permis

Votre Permis pour 0€ avec le CPF Financez jusqu'à 100% de votre permis.png

C1i - manœuvrer (demi-tour et marche arrière)

Les manœuvres de demi-tour et marche-arrière peuvent impressionner les jeunes conducteurs. Pas d’inquiétude ! Il s’agit d’observer attentivement votre environnement et d’agir avec précaution, en prenant votre temps. L’expérience de la conduite devrait améliorer la fluidité de ces mouvements en apparence complexes.

Lors de l’examen du permis de conduire, le candidat doit réaliser deux manœuvres qui seront choisies par l’inspecteur. Parmi ces épreuves, figurent le créneau, le rangement en bataille ou la marche arrière en ligne droite par exemple. Ces manœuvres sont réalisées quotidiennement par les conducteurs. Rassurez-vous, rater une manœuvre n’entravera pas la réussite de l’épreuve, à condition de ne pas commettre de fautes éliminatoires. Ces fautes recalent automatiquement le candidat, car elles représentent un réel danger pouvant causer un accident avec les autres usagers.

Illus-fc-Etapes-demi-tour.png
Bon à savoir

Après avoir maîtrisé cette première compétence, le candidat doit désormais savoir appréhender la route en condition normale. Il devra ainsi adopter les bons comportements à l’égard des autres conducteurs et usagers tout en parvenant à maîtriser la boîte de vitesses et la signalisation. Nos recommandations : n’hésitez pas à réviser le code de la route 100 % gratuit avec En Voiture Simone et soyez zen pour viser la réussite ! 😉