Protéger les lieux (accident ou panne)

1. Se protéger soi-même

0063ca

Si je suis témoin d'un accident, la première personne à protéger, c'est MOI.

En effet, je ne serai d'aucune aide si je suis blessé sur les lieux de l'accident ! Au contraire, je serais une charge supplémentaire. Alors je ne prends aucun risque qui pourrait mettre en jeu ma sécurité.

Pour commencer, je me rends visible sur les lieux de l'accident en revêtant un gilet jaune "haute visibilité". Ce gilet permet d'être mieux vu de jour comme de nuit (à plus de 150 mètres s'il est éclairé par les phares d'une voiture).

Ces conseils valent aussi en cas de panne.

2. Protéger la victime et les personnes sur les lieux de l'accident

0063cb

Protéger c'est :
- identifier les dangers, pour soi, pour la victime et les autres usagers,
- isoler ou supprimer ces dangers, ou les rendre bien visibles (notamment en balisant les lieux),
- faire une évaluation de la situation du ou des blessés afin de communiquer ces informations aux secours.

3. Lors d'un accident

0063cc

Concrètement, sur un accident de la route :
- j'arrête mon véhicule à un endroit qui gêne le moins possible et qui ne masque pas l'accident. Il est préférable de s'arrêter APRÈS l'accident, sur l'accotement. Ainsi, les personnes qui s'occupent de la victime peuvent aussi voir un danger arriver. Cela permettra aussi aux secours de se mettre en place au plus près de l'accident.
- Je balise ou je fais baliser l'accident à l'aide d'un triangle de présignalisation (placé à 30 mètres au moins) ou assuré par une personne bien visible. Ce balisage doit être visible de loin (surtout avant un virage ou un sommet de côte). Le balisage doit inciter les autres usagers à ralentir, mais à circuler !
- Je coupe le contact des véhicules impliqués, que le moteur tourne ou non. (L'idéal est de débrancher la batterie, mais ce n'est pas toujours possible). Cela limite les risques d'incendie.
- Pour les mêmes raisons, je veille à ce que personne ne fume à proximité de l'accident.
- Je fais en sorte que personne ne reste dans les véhicules, même ceux situés sur l'accotement.

Dans la mesure du possible, je fais en sorte que la scène de l'accident ne soit pas modifiée.

De nuit, un signal lumineux est préférable, sans éblouir les autres usagers (lampe braquée vers le sol, ou véhicule en feux de croisement et feux de détresse SUR L'ACCOTEMENT). Sinon, il est possible d'agiter un gilet haute visibilité EN RESTANT SUR L'ACCOTEMENT !

4. Evaluer l’état des victimes (pré-diagnostic)

0063cd

Il faut ensuite déterminer le nombre, l'âge approximatif et l'état des blessés. Sont-ils conscients ? Est-ce qu'ils respirent ? Est-il NÉCESSAIRE de les déplacer ? (S'il y a risque d'incendie, d'éboulement, de chute, ou d'explosion...). Quels sont les risques liés à la situation ? (Véhicule de transport de matières dangereuses impliqué...). Toutes ces informations devront être communiquées au secours pour que des moyens adaptés soient mis en place rapidement.

Il y a plusieurs façons de m'assurer qu'une personne est consciente : je peux lui parler, lui demander qu'elle me réponde ou d'ouvrir les yeux, ou encore de serrer ma main. Surtout, je ne la pince pas, ni toute autre action qui pourrait être douloureuse : une victime inconsciente peut ressentir la douleur sans pour autant l'exprimer.

Pour s'assurer que la personne respire, je peux observer les mouvements de son thorax (pas toujours facile) ou approcher mon oreille de sa bouche pour détecter un souffle.

Pour m'assurer que le coeur de la victime bat normalement, je peux poser ma main sur son thorax ou détecter un pouls au niveau d'un poignet ou du cou.

5. Le dégagement d'urgence

0063ce

En cas de danger imminent (incendie, risque d'explosion...), il arrive que l'on soit obligé de déplacer la victime. Dans ce cas, mieux vaut la traîner sur le sol en la saisissant par les chevilles (ou les poignets). Ainsi, la tête, le cou et le tronc restent alignés, ce qui limite le risque de lésions de la moelle épinière.

A ne faire qu'en cas de stricte nécessité !

6. La mise en Position Latérale de Sécurité

0063cf

Si une personne est inconsciente mais qu'elle respire, je la place en position latérale de sécurité. Ainsi, je réduis le risque pour elle de s'étouffer, donc de s'asphyxier puis de décéder d'un arrêt cardiaque. Je contrôle ensuite régulièrement qu'elle respire toujours en attendant l'arrivée des secours.

Placer une victime en position latérale de sécurité, c'est la placer allongée sur le côté, jambes repliées (en "chien de fusil"), la tête reposant sur son bras.

7. En cas de forte hémorragie, d'arrêt respiratoire ou de détresse cardiaque

0063cg

Sur le principe, l'alerte doit être donnée avant de prodiguer les soins. Mais en cas d'urgence (forte hémorragie, détresse respiratoire ou cardiaque) et que plusieurs personnes sont sur place, il faudra les mettre en place le plus rapidement possible.

En cas d'hémorragie (une perte de sang significative), l'idéal est que la victime soit en position allongée.

8. Les choses à ne pas faire

0063ch

Parmi les choses à ne pas faire :
- déplacer une victime si cela n'est pas strictement nécessaire, même si la victime le demande (risque de lésions cervicales),
- lui donner à boire ou à manger (risques d'étouffement),
- éteindre un feu sur une personne avec un extincteur (risque d'asphyxie ou d'infection) ; mieux vaut utiliser une couverture ou un vêtement pour étouffer le feu,
- retirer le casque d'un motard (le casque peut tenir en place une fracture ; risque de lésions cervicales),
- retirer un objet planté dans la chair (risque d'hémorragie),
- lui décrire son état ou l'état des autres victimes (risque de l'angoisser),
- tenter d'éteindre un incendie avec de l'eau (risque de propager un feu d'hydrocarbure).

Cours du même thème :

Protéger Les Lieux (Accident Ou Panne)

Pannes/accidents

Si je suis témoin d'un accident, la première personne à protéger, c'est MOI. En effet, je ne serai d'aucune aide si je suis blessé sur les lieux d...

Lire la suite

Alerter

Pannes/accidents

Si je suis seul, c'est obligatoirement moi qui préviendrai les secours. Sinon, je peux mandater une personne pour le faire, en particulier si j'ai...

Lire la suite

Secourir

Pannes/accidents

Un blessé (surtout s'il perd du sang) ou une personne en état de choc a rapidement froid. Je peux facilement lui venir en aide en la couvrant (d'un...

Lire la suite

Les Moyens Pour Alerter

Pannes/accidents

Pour donner l'alerte depuis un téléphone fixe, selon les cas, je compose : - le 15 pour appeler un médecin régulateur du SAMU (s'il y a des victime...

Lire la suite

Signaler Un Véhicule En Panne

Pannes/accidents

En cas de panne soudaine, mieux vaut s'arrêter. La première chose à faire est d'allumer les feux de détresse afin d'attirer l'attention des autres ...

Lire la suite