La Conduite accompagnée

1. Les étapes

Cette formation comprend 3 phases :
- la formation initiale dans une auto-école, avec qui vous signez un contrat de formation après avoir effectué une évaluation préalable de connaissances,
- la conduite accompagnée d'un adulte, avec un suivi pédagogique par l'auto-école,
- la présentation au permis de conduire.

Avant le début de la formation, il est nécessaire d'avoir obtenu un accord écrit de l'assurance où a été souscrit le contrat pour le véhicule utilisé pendant l'apprentissage et l'extension de garantie nécessaire

2. La formation initiale

Avant de débuter la conduite accompagnée, vous devez avoir réussi l'épreuve théorique générale du permis de conduire (le code, que vous pouvez passer dès l'âge de 15 ans) ou déjà détenir une catégorie de permis depuis 5 ans au plus.

La formation initiale dure 20 heures de cours de conduite minimum avec un moniteur, sauf si vous êtes :
- déjà titulaire d'une autre catégorie de permis (sauf les catégories AM et B1) : dans ce cas, pas de nombre minimum d'heures obligatoire imposé, cela dépend de votre progression dans l'apprentissage ;
- candidat à une formation limitée à la conduite de véhicules équipés d'une boîte de vitesses automatique : un volume minimum de seulement 13 heures est obligatoire.

Avant de conduire avec le ou les accompagnateurs, il est impératif d'avoir obtenu l'autorisation de son enseignant de la conduite (attestation de fin de formation initiale).

3. Le ou les accompagnateurs

L'accompagnateur doit être titulaire du permis B depuis au moins cinq ans. Dans les 5 années précédentes, il doit ne jamais avoir fait l'objet d'une annulation ou d'une invalidation du permis de conduire. En cas de contrôle, l'accompagnateur doit être en mesure de présenter son permis de conduire valide.

Il est possible pour l'élève d'avoir plusieurs accompagnateurs dans ou hors du cadre familial. Il doit avoir obtenu au préalable l'accord de sa compagnie d'assurance. L'assureur peut refuser si l'accompagnateur a commis des infractions graves.

4. Le véhicule

Le véhicule doit être équipé de 2 rétroviseurs extérieurs et d’un disque "conduite accompagnée" apposé à l'arrière du véhicule.

Si l'assureur estime qu'un véhicule n'est pas adapté à la conduite accompagnée, il peut s'y opposer (si celui-ci est trop puissant notamment).

5. La conduite accompagnée

La phase de conduite accompagnée dure au moins 1 an et vous devez parcourir au moins 3 000 km. La circulation est interdite à l'étranger. Les limitations de vitesse en conduite accompagnée sont les mêmes que pour les conducteurs en période probatoire.

Attention : même s'il est mineur, un apprenti conducteur en conduite accompagnée peut être poursuivi devant les tribunaux et condamné à une amende. Il peut se voir suspendre ou retirer son permis de conduire de la catégorie A1 s’il le possède. ƒMais il peut aussi lui être interdit de passer l'épreuve pratique du permis de conduire de la catégorie « B » pendant plusieurs mois. De même, le préfet peut lui retirer son livret d'apprentissage et donc interdire la conduite accompagnée si l'apprenti conducteur commet des infractions, liées à l'alcool ou à la drogue par exemple.

Un livret d'apprentissage est remis au début de la formation. Il permet de mesurer vos progrès et doit toujours être présent dans le véhicule lors de votre formation.

Lors de la phase de conduite accompagnée, il faut toujours avoir avec vous le document d’extension de garantie délivré par votre assureur et l’attestation délivrée par l'auto-école (par laquelle elle atteste que les conditions préalables au départ en conduite encadrée sont remplies). Cette dernière est inclue dans le livret. Ces documents tiennent lieu de justificatifs en cas de contrôle par les forces de l’ordre.

6. Les rendez-vous pédagogiques

2 rendez-vous pédagogiques d'une durée de 3 heures chacun sont obligatoires.

Ces rendez-vous comportent une partie pratique et une partie théorique. La présence d'au moins un accompagnateur est obligatoire à chacun de ces rendez-vous. Le 1er rendez-vous est réalisé entre 4 et 6 mois après la date de délivrance de l'attestation de fin de formation initiale et le 2ème doit avoir lieu lorsque au moins 3 000 km ont été parcourus en conduite accompagnée. Un 3ème rendez-vous peut être organisé sur les conseils de l'auto-école ou à la demande de votre accompagnateur ou de vous-même.

Les résultats des évaluations effectuées sont inscrits sur le livret d'apprentissage remis par l'auto-école.

7. L'épreuve pratique

Au terme de votre formation, vous pouvez vous présenter dès l'âge de 17 ans ½ aux épreuves pratiques du permis de conduire. En cas de succès, vous recevez votre certificat d'examen du permis de conduire (CEPC) mais vous ne pourrez conduire seul qu’à partir de 18 ans. Le délai de validité de 4 mois du CEPC sera décompté à partir de la date de vos 18 ans.

Quand vous obtenez le permis de conduire, l'auto-école vous délivre une attestation de fin de conduite accompagnée. Cette attestation doit être remise à votre assureur afin d'obtenir une réduction sur le montant de votre cotisation.

Une fois le permis obtenu, vous disposerez de 6 points sur le permis de conduire, auxquels s’ajouteront 3 points supplémentaires 1 an, puis 2 ans après la date anniversaire de l'examen, ou des 18 ans si l'examen a été passé avant (à condition de ne pas commettre d'infraction entraînant un retrait de points).