EXAMEN DU CODE DE LA ROUTE : SUIS-JE PRÊT ?

Hxdpnxpssea40krp87tp

En Voiture Simone

CODE DE LA ROUTE EXAMEN THÉORIQUE

Depuis combien de temps révisez-vous le code de la route ?

Bien qu’elle ne doive pas être la seule et unique question que vous devez vous poser, celle-ci est quand même importante. Une semaine de révisions, ce n’est peut-être pas suffisant pour vous présenter à l’examen. Il y a des notions que vous n’avez sans doute pas totalement assimilées, des pièges que vous n’avez pas encore rencontrés, et il vaudrait peut-être mieux prolonger un peu le bachotage… du moins, si vous estimez cela nécessaire !

En moyenne, combien de bonnes réponses obtenez-vous à vos séries de code ?

Vous le savez sans doute déjà : pour réussir votre code de la route, vous devrez obtenir un résultat de 35/40. Vos différents entraînements vous permettent d’avoir une bonne idée de votre niveau. Vous enchaînez les séries sans jamais descendre sous le score des 35 bonnes réponses ? Il vous arrive, de façon ponctuelle, de commettre une erreur sur une question qui vous paraissait un peu piège, ou sur un sujet que vous n’aviez jamais rencontré ? Vous pouvez sans doute estimer que vous êtes prêt à passer votre examen !

Vous arrive-t-il de répondre au hasard à de nombreuses questions ?

Si c’est le cas, alors sans doute devriez-vous prendre le temps de réviser davantage, afin de bien maîtriser les règles et surtout de les comprendre. Le par coeur, c’est bien, mais la véritable compréhension, c’est encore mieux ! S’il vous arrive de répondre aux hasard à une ou deux questions au total, sur plusieurs séries, alors ce n’est pas grave : prenez connaissance de la correction, assimilez-la, et vous ne reproduirez pas votre erreur. Mais si le hasard est encore un compagnon tenace, nous vous recommandons de poursuivre les entraînements !

Vous êtes-vous déjà entraîné en conditions réelles ?

Si non, nous ne pouvons que vous conseiller de tenter l’expérience, et ce à plusieurs reprises ! Vous maîtriserez ainsi le chronomètre et pourrez observer vos résultats : le fait d’être limité par le temps a-t-il un impact sur votre score, ou bien êtes-vous toujours aussi à l’aise ? Il n’y a que vous pour le savoir !

Vous sentez-vous prêt ?

S’il ne fallait retenir qu’une seule question, ce serait celle-ci. Car c’est votre parcours, votre formation, votre apprentissage et vous êtes donc le seul maître à bord. Alors, le jour où vous vous sentez prêt, vous n’avez plus qu’à vous inscrire à l’examen du code de la route !