Quels sont les différents types de ralentisseurs sur la route ?

Quasiment tous les usagers de la route ont un jour circulé sur un ralentisseur. Si les ralentisseurs de vitesse les plus connus sont les dos d’âne ou les coussins berlinois, il existe pourtant bien d’autres types de ralentisseurs. En Voiture Simone vous fait découvrir tous les dispositifs existants pour faire ralentir les véhicules et ainsi assurer la sécurité des piétons, des deux-roues et bien sûr des automobilistes.

1423qA.jpg

Qu’est-ce qu’un ralentisseur ?

Les ralentisseurs sont des aménagements pour limiter la vitesse des véhicules dans les zones à risque. On les trouve le plus souvent dans les agglomérations, dans les zones limitées à 30 km/h et plus particulièrement aux abords des écoles ou dans les centres-villes.

Certains ralentisseurs sont dits de type trapézoïdal lorsqu’ils sont accompagnés de passages piétons. Ils peuvent alors occuper la chaussée sur plusieurs mètres de long.

Véritables acteurs de la sécurité routière, les ralentisseurs ont permis de baisser considérablement le nombre d’accidents mortels entre les véhicules motorisés, les cyclistes et les piétons, depuis leur mise en place.

Quels sont les types de ralentisseurs ?

Il existe différents équipements de la chaussée pour faire ralentir les conducteurs et donc respecter les limitations de vitesse en vigueur.

Dos d’âne

Le dos d’âne ou cassis est le plus ancien et le plus connu des ralentisseurs. Surnommé le gendarme couché, il est facilement reconnaissable avec sa hauteur de 10 centimètres et sa longueur de 4 mètres. Ce dispositif est généralement implanté dans les zones urbaines où la limitation de vitesse est de 30 km/h, les aires de repos ou les chemins forestiers.

Les automobilistes sont prévenus de la présence d’un ralentisseur dos d’âne par un panneau de signalisation routière triangulaire situé entre 150 et 250 mètres en amont et d’un marquage au sol sur le dos d’âne composé de trois triangles blancs dont les pointes indiquent le sens de circulation.

photo-fc-dos-dane-route.jpg

Coussin berlinois

Le coussin berlinois, aussi appelé coussin lyonnais, se singularise par sa couleur rouge brique et ses trois bandes réfléchissantes blanches. Ce ralentisseur prend la forme d’une plaque carrée aux bords obliques dont l’élévation varie entre 6 et 7 cm de hauteur.

Ces aménagements routiers sont implantés en ville, sur les voies limitées à 30 km/h, sur les aires d’autoroute ou encore dans les zones de stationnement.

Par contre, s’ils sont très efficaces pour faire ralentir les voitures, ces plateaux sont totalement inutiles pour les bus ou les poids lourds dont la largeur des roues dépasse celle du ralentisseur.

Généralement fabriqués en caoutchouc vulcanisé, ils sont faciles à installer et à enlever, mais ils présentent un risque de glissade pour les motards par temps de pluie.

photo-fc-ralentisseur.jpg

Bande sonore

Petites sœurs des dos d’âne, les bandes sonores sont fines (50 cm de largeur) et peu élevées (1 cm de hauteur). Le but principal de ce type de ralentisseur est surtout de marquer l’esprit du conducteur en émettant un bruit sourd au passage de sa voiture. Ces bandes sonores, de couleur jaune et noir, sont le plus souvent installées par groupe de 3 à 6 éléments aux abords des péages d’autoroute ou sur des voies privées comme les parkings des centres commerciaux.

Déjà 2 millions d'élèves accompagnés

Rejoignez la communauté !

Déjà 1 million d'élèves accompagés Rejoignez la communauté !.png

Créneau

Les créneaux sont des ralentisseurs très persuasifs puisqu’ils ont la particularité de former une déformation sur le tracé de la route qui oblige les automobilistes à s’arrêter pour laisser passer le véhicule en face qui a la priorité. Aussi appelé créneau de dépassement, on trouve ce type de ralentisseur près des carrefours dangereux ou aux abords des écoles.

Chicane

La chicane ressemble beaucoup aux créneaux, à la différence qu’elle est formée par des avancées de trottoir qui réduisent la chaussée.

photo-fc-chicane-route.jpg

Écluse

L’écluse est encore une autre version de la chicane et du créneau sauf qu’ici l’avancée du trottoir est parallèle et ne laisse qu’un passage en ligne droite. Certaines écluses sont dotées de pistes cyclables de chaque côté pour éviter que les cyclistes empruntent la chaussée centrale et ainsi limiter le risque d’accident.

Courbe serrée

La courbe serrée est un dispositif de ralentissement particulier qui se trouve sur les ronds-points. Son but est de réduire la vitesse de l’automobiliste dans le rond-point et lui éviter de subir la force centrifuge du carrefour giratoire.

Sur quelles routes se situent les ralentisseurs ?

Les ralentisseurs sont implantés sur des voies de circulation bien spécifiques, car si leur rôle est de faire ralentir les automobilistes, ils ne sont en aucun cas destinés à créer des zones à risque.

Le code de la route et le code de la voirie routière stipulent que :

  • les ralentisseurs dos d’âne et trapézoïdaux doivent être conformes à la norme NF ;

  • la présence d’un passage pour piétons est interdite sur un ralentisseur type dos d’âne ;

  • leur implantation doit être signalée par des panneaux de signalisation verticale et par une signalisation horizontale ;

  • les ralentisseurs de type trapézoïdal ne peuvent pas être installés en dehors des zones définies par le code de la route, qui sont les agglomérations, les aires de service ou de repos routières ou autoroutières et les chemins forestiers ;

  • leur implantation est également interdite sur les voies où le trafic routier excède 3 000 véhicules par jour, dans les virages, sur les voies à grande circulation où le trafic poids lourds est supérieur à 300 véhicules par jour ;

  • en revanche, un plateau surélevé, de type coussin berlinois ou bande sonore, peut être installé sur toutes les routes et autoroutes puisqu’il est adapté au fort trafic.

Toutefois, bien qu’ils soient efficaces pour lutter contre les excès de vitesse et améliorer la sécurité des usagers, les ralentisseurs sont de plus en plus critiqués, notamment pour les nuisances sonores qu’ils entraînent.

0024cA.jpg

FAQ

  • Quelle est la différence entre un dos d’âne et un ralentisseur ?

    Aucune, le dos d’âne fait partie des nombreux types de ralentisseurs que l’on peut trouver sur la voie publique.

  • Quels sont les ralentisseurs interdits sur la route ?

    Les ralentisseurs non conformes à la norme NF sont illégaux. Certaines communes outrepassent pourtant la réglementation en implantant des équipements de voirie surdimensionnés (plus de 10 cm). Les usagers peuvent alors poursuivre le maire pour non-respect des normes en vigueur.