Comment se déroule l'examen du permis de conduire ?

Vous avez acquis, à force de concentration et de persévérance, une certaine aisance sur la route aux côtés de votre moniteur. Vous avez également réussi haut la main l’épreuve théorique du code. Bref, vous êtes prêt(e) ! L’examen pratique du permis de conduire est la toute dernière étape qui vous sépare de l’obtention du précieux sésame.

Comment va se dérouler concrètement l’épreuve, et comment vous y préparer de façon optimale ? Quels sont les critères de notation ? En Voiture Simone, spécialiste du permis pas cher, vous explique tout en détail.

FIXME

Les documents à préparer et à ne pas oublier avant l’épreuve

Votre moniteur vous connaît, mais ce n’est pas le cas de l’examinateur ! Pour être admis(e) à passer l’examen du permis de conduire, vous devrez absolument présenter les justificatifs suivants, au risque sinon d’essuyer un refus :

  • la convocation officielle à l’examen, qui indique notamment le nom du candidat, le créneau horaire et le lieu de l’épreuve ;
  • une pièce d’identité en cours de validité (carte d’identité ou passeport) ;
  • le cas échéant, tout autre document mentionné dans la convocation.

Afin de gérer les éventuels imprévus sur la route, veillez à arriver bien en avance sur place (au moins 30 minutes). Cela devrait par ailleurs diminuer votre niveau de stress et vous aider à vous concentrer. N’hésitez pas également à consulter tous nos conseils pour bien se préparer la veille de l'examen.


Examen du permis de conduire : les différentes étapes

Pour obtenir le permis de conduire, le candidat devra se soumettre à une série de tests et exercices d’une durée totale de 32 minutes. Ci-dessous un récapitulatif complet des différentes étapes de l’épreuve.


L’installation au poste de conduite

Commencez par prendre place sur le siège du conducteur et à vérifier que ce dernier est bien réglé selon vos préférences. Prenez le temps nécessaire pour contrôler la hauteur et l’angle des rétroviseurs, et assurez-vous tout simplement d’être installé de façon confortable. Ces premières précautions font partie de l’épreuve et sont notées sur 2 points.


Le test de vue

La conduite requiert une acuité visuelle minimale. La plupart des examinateurs commencent donc l’épreuve en testant la qualité de la vue du candidat. Ce dernier devra, le plus souvent, lire à haute voix la plaque d’immatriculation d’un véhicule proche. L’examen est susceptible de s’arrêter dès cette étape si le candidat est incapable de discerner son environnement.

Ce test est bien sûr à réaliser avec vos lunettes ou vos lentilles de contact si vous en portez.

Les questions relatives aux vérifications intérieures et extérieures

Avant d’entamer la conduite ou à l’occasion d’un arrêt, l’examinateur devrait vous imposer deux exercices pratiques, notés sur un total de 3 points :

  • une vérification intérieure du véhicule (présenter le certificat d’immatriculation, identifier un témoin d’alerte sur le tableau de bord, allumer les feux de position...)
  • une vérification extérieure du véhicule (ouvrir le capot et identifier un élément, contrôler l’état des balais d’essuie-glace ou de la plaque d’immatriculation...)

La liste des vérifications est limitée. Il est recommandé de les passer toutes en revue au moins une fois pour ne pas être pris(e) au dépourvu et vous assurer 3 points faciles, qui pourraient faire la différence pour obtenir le permis de conduire.
FIXME

La conduite en autonomie

La phase de conduite proprement dite devrait durer environ 25 minutes. L’examinateur veillera à vous confronter à une variété d’environnements (conduite en et hors agglomération) et accordera une attention toute particulière à :

  • votre capacité à assurer votre sécurité et celles des autres usagers ;
  • votre maîtrise générale des commandes et du véhicule ;
  • votre capacité d’adaptation face à un imprévu ;
  • votre respect du code de la route ;
  • votre courtoisie envers les autres usagers ;
  • votre conduite respectueuse de l’environnement.

D’une manière générale, il est important de transmettre à l’examinateur votre aisance au volant. Circulez à allure normale et suivez à la lettre les instructions qui vous sont données, mais n’hésitez pas à faire preuve d’initiative lorsque la situation l’exige.


Le freinage de précision

Au cours de la conduite, l’examinateur vous imposera un freinage « de précision », ce qui signifie que vous devrez arrêter le véhicule au niveau d’un repère précis, qui vous sera communiqué de façon préalable (par exemple à hauteur d’un panneau ou d’une ligne stop).

Deux manœuvres obligatoires

Le passage tant redouté par de nombreux candidats ! Au cours de la conduite, et pour tester votre maîtrise du véhicule, l’examinateur vous demandera d’effectuer deux des six manœuvres suivantes :

  • un stationnement en créneau ;
  • un stationnement en épi ;
  • un stationnement en bataille ;
  • une marche arrière en ligne droite ;
  • une marche arrière en courbe ;
  • un demi-tour.

La bonne réalisation technique de ces manœuvres doit bien sûr être doublée d’une prise en compte intelligente de l’environnement et de la signalisation.
FIXME


Examen du permis de conduire : quel barème de notation ?

Pour mériter un avis favorable de l’examinateur et obtenir le permis de conduire, vous devrez récolter un minimum de 20 points sur 31. Les différentes compétences évaluées pendant la conduite sont chacune notées entre 0 et 3 points :

  • savoir s’installer et assurer la sécurité à bord (noté sur 2 points) ;
  • effectuer des vérifications techniques du véhicule ;
  • connaître et utiliser les commandes ;
  • prendre l’information ;
  • adapter son allure aux circonstances ;
  • appliquer la réglementation ;
  • communiquer avec les autres usagers ;
  • partager la chaussée ;
  • maintenir des espaces de sécurité.

Attention ! Chacune de ces compétences – à l’exception des deux premières – est susceptible de recevoir une note éliminatoire, notée « E ». Une seule note éliminatoire entraîne l’échec automatique de l’épreuve. Elle vous sera infligée si vous effectuez une manœuvre dangereuse et/ou si l’examinateur est contraint d’intervenir sur les pédales.

Se rajoutent enfin 5 points bonus pour les capacités suivantes :

  • analyse des situations ;
  • adaptation aux situations ;
  • conduite autonome ;
  • courtoisie au volant ;
  • conduite économique et respectueuse de l’environnement.
FIXME

L’épreuve est terminée ? Bravo ! Il ne vous reste plus qu’à attendre 48 heures pour prendre connaissance de vos résultats sur Internet.

Ne vous découragez pas en cas d’échec : le taux de réussite au permis de conduire, toutes présentations confondues, n’est en effet que de 58 % au niveau national. Continuez à vous perfectionner en effectuant des heures de conduite supplémentaires et visitez notre blog pour obtenir d’autres conseils avant la prochaine tentative.       

Pack Permis
749

ou 249,66€ par mois pendant 3 mois

Notre best seller. La formule tout compris pour passer le permis.

Formation Premium au code de la route 

Le livret de cours du code de la route envoyé chez vous gratuitement

20 leçons de conduite sur boîte manuelle (valeur 780€)

Bénéficiez d'une aide complète de nos expert·es : posez leur toutes vos questions

Pas satisfait•e ? 14 jours pour être remboursé•e