Être dépassé

1. Ne pas être surpris

Je vérifie régulièrement mes rétroviseurs afin d'anticiper un dépassement d'un usager se trouvant derrière moi.

Lorsque je suis sur le point d'être dépassé, je dois respecter 2 règles (obligatoires) :
- serrer à droite,
- maintenir l'allure.

2. Serrer à droite

Je serre à droite pour que le conducteur qui me suit (sur le point de me dépasser) :
- voie plus loin,
- ait plus de place,
- n'hésite pas sur mon intention, qu'il sache que j'ai compris sa manoeuvre.

3. Remerciements

Les motards ont l'habitude de remercier les automobilistes qui leur facilitent un dépassement, notamment en serrant à droite lorsque la ligne est continue. Mais ils ne peuvent pas faire un signe de la main (et donc lâcher le guidon). Alors ils le font en tendant la jambe droite.

4. Maintenir l'allure

Maintenir l'allure, c'est :
- ne pas accélérer (pour que le dépassement ne s'éternise pas),
- ne pas ralentir (ou pire : freiner) afin de ne pas mettre le doute ou surprendre le conducteur qui dépasse.

Si un danger (un véhicule) arrive en face, il peut être risqué aussi de ralentir, car le conducteur qui dépasse risque d'avoir le même réflexe, ce qui l'empêchera de se rabattre. Aussi, je ne ralentis (voire freiner) que si le conducteur qui dépasse insiste pour poursuivre son dépassement et que celui-ci est sur le point de se terminer.

5. Les sanctions encourues

Un conducteur qui accélère alors qu'il est sur le point d'être dépassé encourt :
- la perte de 2 points sur son permis,
- une contravention de 2ème classe (amende forfaitaire de 135€, minorée à 90 €, majorée à 375 €).

6. Si le conducteur que je dépasse accélère :

Je n'insiste pas, sinon, je risque fort de finir en excès de vitesse, ce qui est une infraction et me mets en danger.

Je vérifie que je peux me rabattre (rétroviseur central ; rétroviseur extérieur droit ; angle mort droit), j'avertis (clignotants) et je reviens dans la voie de droite.