Vitesses maximales autorisées

1. Par temps sec

Sauf panneau imposant une limitation de vitesse plus basse, par temps sec, la vitesse est limitée à 130 km/h sur l'autoroute.

2. Routes à chaussées séparées

Sauf panneau imposant une limitation de vitesse plus basse, par temps sec, la vitesse est limitée à 110 km/h sur les routes à chaussées séparées (par un terre-plein, un rail métallique ou un muret).

3. Limitation de vitesse plus basse

Sauf panneau imposant une limitation de vitesse plus basse, par temps sec, la vitesse est limitée à 80 km/h sur les routes à double sens de circulation (non séparées par un véritable terre-plein, infranchissable).

Toutefois, sur les chaussées à double sens, la vitesse est limitée à 90 km/h par temps sec lorsqu'il y a au moins 2 voies pour 1 sens de circulation. (Créneau de dépassement). Cela concerne uniquement la partie de la chaussée où il y a plusieurs voies pour 1 seul sens de circulation. Dans l'autre sens, s'il n'y a qu'une voie pour ce sens de circulation, la vitesse est limitée à 80 km/h.

4. Limite de vitesse en agglomération

Sauf panneau imposant une limitation de vitesse plus basse (ou parfois plus haute), la vitesse est limitée à 50 km/h en agglomération. Cette vitesse ne change pas s'il pleut (mais la prudence m'oblige à ralentir).

5. Par temps de pluie

Sur l'autoroute, la vitesse est limitée à 110 km/h en cas de précipitations, mêmes légères.

6. Routes à chaussées séparées

Sur les routes à chaussées séparées, la vitesse est limitée à 100 km/h en cas de précipitations, mêmes légères.

7. Routes à double sens de circulation

Sur les routes à double sens de circulation, la vitesse est limitée à 80 km/h en cas de précipitations, mêmes légères. Qu'elles aient plusieurs voies affectées à un même sens de circulation ou non.

8. Par temps de brouillard

Si la visibilité est inférieure à 50 mètres, la vitesse est limitée à 50 km/h quel que soit l'endroit (y compris sur autoroute).

Si la visibilité est légèrement supérieure à 50 mètres, je peux adapter ma vitesse en ne dépassant pas la valeur de la visibilité :
- 70 km/h maximum si la visibilité est de 70 mètres,
- 90 km/h maximum si la visibilité est de 90 mètres,
- 100 km/h maximum si la visibilité est de 100 mètres...

9. Pendant la période probatoire

Les limitations de vitesse par temps sec pour les conducteurs en période probatoire (2 ans si j'ai suivi une formation AAC ; 3 ans dans tous les autres cas) sont les mêmes que les limitations par temps de pluie pour tous les autres usagers :
- 110 km/h sur autoroute,
- 100 km/h sur les routes à chaussées séparées,
- 80 km/h sur routes à double sens.

Ces limitations ne changent pas en cas de précipitations (mais la prudence doit m'obliger à circuler moins vite).

10. Pour résumer

Les limitations de vitesse varient selon le réseau, la météo, et les conducteurs.

11. Les limitations des autres usagers

Certains usagers ont des limitations de vitesse plus basses que les automobilistes et les motards. C'est le cas notamment des véhicules de transport en commun ou de marchandises, et plus encore s'ils transportent des matières dangereuses. Je dois m'y attendre (ne pas être surpris) et m'y adapter (être patient) lorsque je suis l'un de ces véhicules.

Certains véhicules sont limités par construction. C'est le cas par exemple des tracteurs : 45 km/h maximum (et ils sont limités à 25 km/h s'ils tractent une remorque). Encore une fois, attention de ne pas se faire surprendre ! (Ces véhicules font partie de ceux qui comportent un gyrophare orange pour mieux les repérer).

Un ou plusieurs disques blancs, situés à l'arrière, indiquent la ou les limitations de vitesse que ces véhicules ne doivent pas dépasser (selon le réseau).

Attention également de ne pas être surpris par la "lenteur" d'un cyclomoteur (en principe limité par construction à 45 km/h) ou par un cycliste (lent par nature, en général).